mardi, juillet 24, 2007

Oukaimeden Observatory nom de code: J43

La nébuleuse de l'aigle (M16) prise à l'observatoire de l'Oukaimeden le 19 juillet 2007. (Telescope C114, monture AP900, Camera FLI, Temps de pose 5x60s, traitement par Prism5)


Codification de l'Observatoire de l'Oukaimeden.

L'Observatoire Astronomique de l'Oukaimeden qui a été inauguré le 12 mai 2007, vient de recevoir un code de la part du Minor Planet Center (MPC). Le MPC est un organisme qui agit sous l'égide de l'Union Astronomique Internationale seule Habilitée à donner des dénominations aux objet astronomiques nouvellement découverts. Le code attribué à l'Observatoirre de l'Oukaimeden est le J43 et il figure dorénavant sur la liste des observatoires répertoriés par l'UAI et qui se trouve à cette adresse:

http://www.cfa.harvard.edu/iau/lists/ObsCodes.html.

Cette opération, à été rendue possible grâce à une mission d'observation qui s'est déroulée du 17 au 22 juillet, avec le télescope C14 piloté par une monture de type Astrophysics (AP900) et équipé d'une caméra à capteur CCD amainci. Les observations on été menées par les chercheurs du Laboratoire de Physique des Haute Energies et d'Astrophysique de l'Université Cadi Ayyad, assistés de Michel Ory astronome à l'Observatoire du Jura en Suisse.

Quatre astéroïdes déjà connus ont ainsi été repérés à partir de l'observatoire de l'Oukaimeden, leurs trajectoires sur trois nuits d'observation on été relevées et les coordonnées envoyées au MPC qui a procédé à la validation de ces mesures avant d'attribuer le code J43 et le nom : « Oukaimeden Observatory » que portera dorénavant auprès de la communauté Internationale l'Observatoire Universitaire Astronomique de L'Oukaimeden.

La campagne d'observation se poursuit en ce moment à l'Oukaimeden dans l'espoir de découvrir de nouveaux astéroïdes ce qui confirmera la qualité exceptionnel du ciel de l'Oukaimeden pour les observation astrométriques.

Pour plus d'information prière de contacter:

zouhair@ucam.ac.ma

Marrakech le 24 juillet 2007.


Benkhaldoun Zouhair

Directeur du Laboratoire de Physique

des Hautes Eneries et Astrophysique

Université Cadi Ayyad.


1 commentaire:

Yvette a dit…

Interesting to know.